Comment faire un audit technique ?

Image simple gris foncée pour mettre en avis un tite d'article de blog "comment faire un audit technique ?"

Ton site web est-il au top ?

Imagine un peu ton site web comme une voiture : si tu ne fais jamais de vidange ️ et que tu ne vérifies jamais la pression des pneus, il y a de fortes chances qu’elle tombe en panne un jour. C’est un peu la même chose pour ton site web : si tu ne prends pas le temps de faire un audit technique régulièrement, il risque de ne plus être aussi performant qu’il pourrait l’être.

L’audit technique, c’est un peu comme le check-up de ton site web 🩺. On va passer au crible tous ses petits rouages ⚙️ pour identifier d’éventuels problèmes et te proposer des solutions pour les corriger.

Pourquoi faire un audit technique ?

Parce que tu as le droit d’avoir un site web qui :

  • Fonce comme une Ferrari ️ : personne n’aime attendre des plombes qu’une page se charge ⏳.
  • Attire les foules comme un concert de Beyoncé : si ton site web n’est pas optimisé pour les moteurs de recherche, il y a peu de chances que les gens le trouvent.
  • Est aussi sûr qu’un coffre-fort : tu ne voudrais pas que les hackers ☠️ s’emparent des données de tes visiteurs, n’est-ce pas ?

Alors, prêt à donner un coup de jeune à ton site web ?

Je vais te partager ma recette miracle pour réaliser un audit technique digne des plus grands experts. Tu découvriras :

  • Comment passer ton site web au scanner pour identifier tous ses petits bobos.
  • Quels outils utiliserpour te simplifier la vie (et te faire gagner du temps ⏰).
  • Comment mettre en place un plan d’action pour corriger les problèmes et booster les performances de ton site web.

Accroche-toi bien, on va faire du ménage !

1. Définir les objectifs de ton audit technique : Mission impossible ? ️

Avant de te lancer tête baissée dans ton audit technique, prends un moment pour réfléchir à ce que tu veux vraiment accomplir. C’est un peu comme partir en vacances ✈️ : si tu ne sais pas où tu veux aller, tu risques de te retrouver sur une plage de sable gris au lieu d’un paradis tropical.

Fixe-toi des objectifs SMART :

  • Spécifiques : Qu’est-ce que tu veux précisément améliorer ?
  • Mesurables : Comment vas-tu savoir si tu as atteint tes objectifs ?
  • Atteignables : Sois réaliste, tu ne vas pas transformer ton site web en un ovni spatial en un claquement de doigts.
  • Réalistes : Tes objectifs doivent être en adéquation avec tes ressources et ton temps disponible ⏱️.
  • Temporellement définis : Fixe-toi des deadlines pour ne pas procrastiner ⏳.

Par exemple, tu pourrais te fixer les objectifs suivants :

  • Améliorer le référencement naturel de ton site web pour attirer plus de visiteurs.
  • Réduire le temps de chargement de tes pages pour que les gens ne s’enfuient pas avant même d’avoir vu le contenu.
  • Identifier les failles de sécurité potentielles pour protéger les données de tes visiteurs.

N’oublie pas que les objectifs de ton audit technique doivent être alignés avec les objectifs globaux de ton site web. Si tu veux augmenter tes ventes, par exemple, tu devras te concentrer sur l’optimisation de ton tunnel de conversion (sans pour autant oublier le reste !).

J’ai personnellement réalisé un audit technique pour mon site web il y a quelques mois, et j’ai été surpris de voir à quel point il y avait de choses à améliorer. J’ai notamment pu identifier des erreurs de code qui ralentissaient le chargement des pages et des problèmes de structure qui empêchaient les moteurs de recherche de comprendre mon contenu. En corrigeant ces problèmes, j’ai pu booster le trafic de mon site web et augmenter mon trafic de 20%. Résultats, j’ai 2 fois plus de prospects qui me contactent maintenant.

Alors, à toi de jouer ! Prends le temps de définir tes objectifs SMART et tu verras que ton audit technique sera bien plus productif et efficace.

2. Les étapes clés d’un audit technique de site web : Un parcours du combattant

Prépare-toi à enfiler ton armure de chevalier ⚔️ et à partir à la chasse aux bugs ! Ton audit technique va être une aventure passionnante ️, mais il y a quelques étapes clés que tu devras franchir pour mener à bien ta mission.

1. Analyse de l’indexation et du crawl : Vérifier si ton site web est bien répertorié

Imagine ton site web comme un château : si les moteurs de recherche ️‍ne trouvent pas le chemin jusqu’à la porte d’entrée, personne ne pourra jamais te rendre visite. C’est pourquoi il est important de vérifier si ton site web est correctement indexé et crawlé par les moteurs de recherche.

  • Vérifie si tes pages sont bien présentes dans les résultats de recherche. Utilise des outils comme Google Search Console ou Bing Webmaster Tools pour voir si ton site web est bien indexé et pour identifier les pages bloquées ou non indexables.
  • Détecte les problèmes de structure du site web qui peuvent gêner le crawl. Les robots des moteurs de recherche ont parfois du mal à se repérer dans les méandres de ton site web. Assure-toi que la structure de ton site web est claire et logique pour faciliter le crawl.

2. Analyse du contenu : Faire le ménage dans tes pages

Le contenu de ton site web est comme le trésor caché de ton château : il doit être de qualité et pertinent pour attirer les visiteurs.

  • Évalue la qualité et la pertinence du contenu de ton site web. Assure-toi que tes pages sont bien écrites, informatives et utiles pour tes visiteurs.
  • Identifie les pages en double ou contenant du contenu plagié. Les moteurs de recherche n’aiment pas ça !
  • Vérifie l’optimisation du contenu pour les mots-clés ciblés. Utilise des outils comme Google Keyword Planner pour identifier les mots-clés pertinents pour ton site web et optimise ton contenu en conséquence.

3. Analyse du code et des performances techniques : Donner un coup de jeune à ton site web

Le code de ton site web est comme les fondations de ton château : il doit être solide et performant pour que tout le reste tienne debout.

  • Identifie les erreurs de code HTML et CSS qui peuvent affecter l’affichage du site web. Utilise des outils comme le validateur HTML du W3C ou des outils de développement web pour identifier les erreurs de code.
  • Analyse la vitesse de chargement des pages. Les visiteurs n’ont pas le temps d’attendre que tes pages se chargent ⏳. Utilise des outils comme PageSpeed Insights ou GTmetrix pour analyser la vitesse de chargement de ton site web et identifier les points d’amélioration. (un site/une page doit mettre 2.5 secondes maximum pour se charger pour indiquer à Google qu’il est optimisé pour les visiteurs).
  • Vérifie la compatibilité du site web avec les différents navigateurs et appareils (PC / tablette / mobile). Ton site web doit être accessible à tous, peu importe le navigateur ou l’appareil utilisé. Utilise des outils comme BrowserStack ou Responsinator pour tester la compatibilité de ton site web.

4. Analyse du référencement technique : Optimiser ton site web pour les moteurs de recherche

Le référencement technique est comme la signalétique de ton château : il doit être clair et précis pour que les visiteurs puissent te trouver.

  • Vérifie la présence et la qualité des balises méta. Les balises méta sont des informations cachées dans le code de tes pages qui permettent aux moteurs de recherche de comprendre ton contenu.
  • Identifie les problèmes de redirections. Les redirections peuvent perturber le crawl et nuire à ton référencement.
  • Analyse la structure des URL. Les URL de tes pages doivent être claires et descriptives pour faciliter le référencement.

5. Analyse de la sécurité : Protéger ton site web et tes visiteurs

La sécurité de ton site web est comme les remparts de ton château ️ : elle doit être solide pour protéger tes visiteurs contre les cyberattaques.

  • Vérifie la présence de failles de sécurité potentielles. Utilise des outils comme Acunetix ou Nessus pour scanner ton site web et identifier les failles de sécurité.
  • S’assurer que le site web est à jour avec les derniers correctifs de sécurité. Installe régulièrement les mises à jour de ton CMS et de tes plugins pour corriger les failles de sécurité connues.
  • Teste la présence de malwares. Utilise des outils comme Malwarebytes ou Avast pour scanner ton site web et détecter la présence de malwares.

3. Outils et ressources pour réaliser un audit technique : Ton arsenal secret ⚔️

Pour mener à bien ton audit technique, tu auras besoin d’un bon équipement ️. Heureusement, il existe de nombreux outils et ressources gratuits et payants qui peuvent t’aider à passer ton site web au scanner.

Voici quelques outils gratuits que tu peux utiliser :

  • Google Search Console : Cet outil te permet de vérifier si ton site web est correctement indexé par Google et d’identifier les problèmes de crawl.
  • Bing Webmaster Tools : Cet outil te permet de vérifier si ton site web est correctement indexé par Bing et d’identifier les problèmes de crawl.
  • PageSpeed Insights : Cet outil te permet d’analyser la vitesse de chargement de tes pages et d’identifier les points d’amélioration.
  • GTmetrix : Cet outil te permet d’analyser la vitesse de chargement de tes pages et d’identifier les points d’amélioration.
  • Validator HTML du W3C : Cet outil te permet de vérifier si ton code HTML est valide.
  • BrowserStack : Cet outil te permet de tester la compatibilité de ton site web avec différents navigateurs et appareils.
  • Responsinator : Cet outil te permet de tester la compatibilité de ton site web avec différents navigateurs et appareils.

Si tu as besoin d’outils plus puissants, tu peux également utiliser des outils payants tels que :

  • Acunetix : Cet outil te permet de scanner ton site web et d’identifier les failles de sécurité.
  • Nessus : Cet outil te permet de scanner ton site web et d’identifier les failles de sécurité.
  • Malwarebytes : Cet outil te permet de scanner ton site web et de détecter la présence de malwares.
  • Avast : Cet outil te permet de scanner ton site web et de détecter la présence de malwares.

Comment choisir le bon outil ?

Le choix de l’outil dépend de tes besoins et de ton budget. Si tu as un petit budget, tu peux commencer par utiliser des outils gratuits. Si tu as besoin d’outils plus puissants, tu peux investir dans des outils payants.

Voici quelques conseils pour choisir le bon outil :

  • Définis tes objectifs. Qu’est-ce que tu veux précisément analyser ?
  • Détermine ton budget. Combien es-tu prêt à dépenser ?
  • Lis les avis des utilisateurs. Que pensent les autres utilisateurs de cet outil ?
  • Profite des essais gratuits. De nombreux outils payants proposent des essais gratuits.

En plus des outils, il existe également de nombreuses ressources utiles pour en savoir plus sur l’audit technique de site web :

J’ai personnellement utilisé plusieurs outils différents pour réaliser mes audits techniques. J’ai trouvé que Google Search Console et PageSpeed Insights étaient des outils gratuits très utiles pour commencer. J’ai également utilisé SEMrush et Screaming Frog pour scanner mon site web et identifier les failles de sécurité potentielles.

N’hésite pas à me contacter si tu as besoin de conseils pour choisir les bons outils pour ton audit technique.

4. Analyser les résultats et mettre en place des actions correctives : Mission accomplie ?

Félicitations, tu as franchi la première étape de ton audit technique ! Tu as passé ton site web au scanner et tu as identifié tous ses petits bobos. Mais ce n’est pas encore fini ⏳ : il est maintenant temps d’analyser les résultats et de mettre en place des actions correctives.

Ne fais pas l’impasse sur cette étape cruciale ! C’est un peu comme si tu avais enfin trouvé le trésor caché dans ton château , mais que tu ne savais pas quoi en faire. En analysant les résultats de ton audit technique, tu vas pouvoir déterminer quelles actions correctives sont les plus importantes à mettre en place pour améliorer les performances de ton site web.

Voici quelques conseils pour analyser les résultats de ton audit technique :

  • Commence par prioriser les problèmes en fonction de leur gravité et de leur impact potentiel. Certains problèmes peuvent avoir un impact plus important sur le référencement et les performances de ton site web que d’autres.
  • Crée un plan d’action pour corriger les problèmes identifiés. Détermine les actions à mettre en place, les responsables et les délais.
  • Suis tes progrès et mesure l’impact des actions correctives. Utilise des outils comme Google Analytics pour suivre l’évolution du trafic et des performances de ton site web.

Quand j’avais analysé les résultats de mon audit technique et j’ai été surprise de voir que j’avais plusieurs problèmes de code HTML et CSS. J’ai donc mis en place un plan d’action pour corriger ces problèmes et j’ai pu constater une amélioration significative de la vitesse de chargement de mes pages et de mon référencement.

N’oublie pas que l’audit technique est un processus continu. Il est important de réaliser des audits techniques régulièrement pour identifier les nouveaux problèmes et suivre l’évolution des performances de ton site web.

En suivant ces conseils, tu seras en mesure d’analyser les résultats de ton audit technique et de mettre en place des actions correctives efficaces pour améliorer les performances de ton site web.

V. Conclusion : Ton site web est prêt pour l’aventure ? ⛰️

Félicitations, tu as terminé ton audit technique ! Tu as maintenant une vision claire de l’état de santé de ton site web et tu sais quelles actions correctives mettre en place pour l’améliorer.

Mais n’oublie pas que ton site web est un être vivant : il a besoin d’être nourri et bichonné régulièrement pour rester en forme. C’est pourquoi il est important de réaliser des audits techniques réguliers, au moins une fois par an.

Un audit technique peut t’apporter de nombreux avantages :

  • Améliorer ton référencement et attirer plus de visiteurs. Un site web performant et optimisé sera mieux classé dans les résultats de recherche, ce qui te permettra d’attirer plus de visiteurs et de générer plus de leads et de ventes.
  • Offrir une meilleure expérience utilisateur. Un site web rapide et facile à utiliser est plus agréable pour les visiteurs, ce qui te permettra d’augmenter la satisfaction de tes clients et de fidéliser ton audience.
  • Renforcer la sécurité de ton site web. Un site web sécurisé protège les données de tes visiteurs contre les cyberattaques, ce qui te permettra de gagner leur confiance et de préserver leur réputation.

Alors, n’attends plus et lance-toi dans la réalisation d’un audit technique pour ton site web ! Tu ne le regretteras pas.

En plus des conseils que je t’ai donnés dans cet article, voici quelques ressources supplémentaires qui pourraient t’être utiles :

Si tu as besoin d’aide pour réaliser ton audit technique, tu peux également faire appel à un consultant en référencement ou en marketing digital.

N’hésite pas à me laisser un commentaire si tu as des questions ou si tu souhaites partager ton expérience d’audit technique.

Et surtout, n’oublie pas que l’aventure ne fait que commencer ! Continue à explorer le monde merveilleux du référencement et du marketing digital pour faire de ton site web un succès ⭐️.

Image simple gris foncée pour mettre en avis un tite d'article de blog "les avis google vont-ils disparaitre ?"

Les avis Google vont-ils disparaître ?

Imagine un monde où les étoiles jaunes qui te guidaient vers les meilleurs restaurants, les coiffeurs les plus talentueux[…]

Image simple gris foncée pour mettre en avis un tite d'article de blog "comment faire un audit de contenu (seo) ?"

Comment faire un audit de contenus ?

Tu te souviens de la dernière fois que tu as visité un site web et que tu es parti[…]

Image simple gris foncée pour mettre en avis un tite d'article de blog "comment faire un audit SEO ?"

Comment faire un audit SEO ?

T’es-tu déjà retrouvé dans la peau de ce petit poisson rouge qui tourne en rond dans son bocal ?[…]

Categories